Apprendre le rappel à votre chiot

Temps de lecture 2 min

Partager

Avant propos

Comme toujours, privilégiez l’éducation positive : récompensez (ne confondez pas friandise et récompense) systématiquement toute bonne action.

Armez-vous de patience et n’oubliez pas que vous avez à faire à un chiot. N’allez pas trop vite en besogne et procédez par étapes.

En respectant ces consignes, vous devriez rapidement apprendre le rappel à votre chiot.

Déroulement :

L’apprentissage se fait sur plusieurs jours.

Commencez chez vous en intérieur en appelant votre chiot d’une pièce à l’autre. Préférez un moment où il est occupé pour lui demander de venir. Dès qu’il est en contact avec vous, récompensez-le joyeusement en jouant avec lui. De cette façon, dès qu’il entendra son nom, il accourra pour jouer.

Passez ensuite au jardin, et, quand il reviendra aussi joyeusement, vous pourrez passer à l’extérieur (parcs, plage, champs…)

Les erreurs à ne pas commettre :

Ne grondez pas et ne punissez pas votre chiot, même s’il vous a fait attendre ! Au contraire, associez une attitude positive à son rappel. Vous pourrez le grondez quand il sera plus âgé, il saura pourquoi il est réprimandé (attention aux réactions excessives!).

Vous pouvez vous aider d’un jouet que vous aurez toujours sur vous, mais que vous ne lui laisserez jamais totalement à disposition.

Ces articles peuvent également vous intéresser

Uncategorized

La coprophagie chez le chien

Certains chiens ont parfois tendance à consommer des excréments. Soit qu’il s’agisse de leurs propres fèces, soit ceux d’autres animaux, ce comportement considéré comme répugnant par le